À propos

cropped-c36a34061.jpg

Poète à tout faire, Jonathan Lamy est né à Montréal en 1980. Il a publié quatre recueils aux Éditions du NoroîtLe vertige dans la bouche (2005), Je t’en prie (2011), La vie sauve (2016, Prix Émile-Nelligan) et Nous faisons l’amour (2019). Il a aussi dirigé ou codirigé des dossiers de revue sur Denis Vanier, Josée Yvon, la vidéopoésie, la poésie écossaise, l’affirmation artistique autochtone et Hochelaga-Maisonneuve, de même que l’anthologie Nous sommes des histoires : Réflexions sur la littérature autochtone (Mémoire d’encrier, 2018).

Critique de poésie et d’essai, d’art-action et d’arts visuels, chercheur, animateur, conférencier, coordonateur de projets, conseiller littéraire et traducteur, il a complété une maîtrise en études littéraires et un doctorat interdisciplinaire en sémiologie à l’UQAM, ainsi que deux stages postdoctoraux (à l’Université du Québec à Chicoutimi et à l’Université Laval). Depuis la fin de son parcours universitaire en 2015, il est travailleur autonome en poésie.

Jonathan Lamy pratique et conjugue la poésie sonore, la poésie-action, la vidéopoésie et l’intervention dans l’espace public. Il a lu et performé ses textes à travers le Québec, de même qu’en France, en Chine, en Haïti, en Écosse et au Sénégal. Cofondateur d’Erre d’aller, des Productions Arreuh et du Collectif VX, il a mis sur pied La poésie partout, un organisme de diffusion, de médiation et de dissémination de la poésie, qui tient un calendrier d’événements poétiques et produit, entre autres activités, la Journée du poème à porter.

(Lecture au cabaret Rally & Broad du Edinburgh International Book Festival, Écosse, août 2015. Photo : Chris Scott)

Notice détaillée

Démarche

Services

Contact

Publicités